Réunion MasterClass Connexion à la Réunion Réunion C'est par ici

SALSA

La Salsa désigne à la fois un genre musical et une danse ayant des racines cubaines. Cette musique au tempo vif est issue de nombreux rythmes tels que le Son, le Mambo et la Guaracha de Cuba, la Plena et la Bomba de Porto Rico, et de différents styles tels que le Charanga (basse, congas, claves, piano, violon, flûte) ou le Latin Jazz (trompette, trombone, saxophone, piano, contrebasse, rythmique jazz).

Après avoir migré de Cuba à Porto Rico, au Venezuela, au Mexique, en Colombie, en République dominicaine et aux Etats-Unis et subi continuellement des influences au niveau de ses rythmes et de ses instruments, elle est aujourd’hui popularisée dans le monde entier.

On peut en distinguer plusieurs styles, mais deux sont majoritairement populaires en France : la Salsa cubaine et la Salsa Portoricaine.

Le style cubain vient de la danse casino des années 1950, et prend ses racines dans le son cubain : très africain, « dans le sol », les gestes y sont économisés, le couple se déplace essentiellement en décrivant des cercles successifs. C'est avant tout une danse de la rue, populaire, sociale, et ce style se danse normalement sur le temps « 1 », au contraire du son cubain traditionnel où le « 1 » est suggéré par une mise en suspension du corps.

La salsa dite « portoricaine » ne vient pas de Porto Rico mais des États-Unis et se danse en ligne. Eddie Torres est considéré comme l’un des fondateurs de cette danse. Il existe trois variantes principales : le style de Los Angeles dansé « sur le 1 » (break sur « 1 et 5 »), le style New-Yorkais dansé sur « sur le 2 » (break sur « 2 et 6 »), le style Palladium précurseur des deux précédents mais plus rare aujourd’hui, dansé aussi « sur le 2 » (avec des suspensions comme les pas du son cubain dont il est directement issu). Ce style désigne en France, les musiques préférées des danseurs de salsa portoricaine : la salsa dura des années 1970 (piano, basses, cuivre, percussions), les mambos et le latin jazz…